Paint de sucre

Le mont du Pain de Sucre , à Rio de Janeiro, est sans doute le parc le plus visité de tout le Brésil. Sa renommée mondiale attire chaque année plus d'un million de visiteurs venus des quatre coins de la planète.

Embarquer à bord de son mythique téléphérique c'est vivre une aventure formidable et découvrir de surprenantes attractions. Du haut du mont du Pain de Sucre, la vue panoramique sur la capitale et ses environs est à couper le souffle.

Inauguré en 1913 par l'ingénieur Augusto Ferreira Ramos, le site est aujourd'hui inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO.

Histoire

Le mont du Pain de Sucre est un massif de granite formé il y a près de 600 millions d'années. Vers 1908, il a fait l'objet d'une exposition nationale. En contemplant les photographies, l'ingénieur Augusto Ferreira Ramos eut une illumination : concevoir un " sentier aérien" permettant à n'importe qui d'atteindre le sommet de la légendaire montagne.

L'idée fut si profondément ancrée en lui qu'il décida en 1909 de demander l'autorisation de construire et d'exploiter sa "voie aérienne". Son projet fou fut validé par les autorités gouvernementales de l'époque.

Une année plus tard, il contacta un ami, l'ingénieur Julius Pohlig. Il lui parla de son projet et lui demanda de l'aider à le réaliser. Son homologue allemand releva le défi. Il conçut les plans d'une machine révolutionnaire à l'époque : un téléphérique. Il dressa ensuite l'inventaire des matériaux nécessaires à sa construction.

En consultant la liste, Augusto Ferreira Ramos réalisa alors l'ampleur du projet et le financement que cela allait requérir. Il créa une entreprise en 1911, la Caminho Aéreo Pão de Açúcar , et organisa une levée de fonds. Il mit en vente près de 900 actions libérées et réussit à rassembler les 180 millions de Réais nécessaires à la réalisation de son projet.

Grâce à la méticuleuse supervision des deux ingénieurs et au travail acharné de leur équipe, le tronçon initial du téléphérique fut inauguré en 1912. Il reliait la plage de Vermelha à la colline d'Urca , voisine du mont Pain de Sucre. Ce fut une nouveauté dans tout le Brésil, et le troisième téléphérique du monde.

Une année plus tard, le 18 janvier 1913, Augusto Ferreira Ramos concrétisa son rêve. Il inaugura le téléphérique qui reliait la colline d'Urca au mont du Pain de Sucre. Près de 449 passagers partagèrent cette toute première expérience avec lui.

Pour améliorer les services de l'entreprise, le directeur de la compagnie, Cristóvão Leite de Castro, modernisa ses infrastructures en 1962. Et pour enrichir l'expérience de l'ascension, de grands aménagements ont été faits sur la colline d'Urca et sur le sommet du mont du Pain de Sucre.

Au fil des années, la notoriété du téléphérique se propagea dans tout le pays et dans le monde entier pour devenir l'une des légendaires cartes postales du Brésil.

Visite du Mont du Pain de Sucre

Le mont du Pain de Sucre culmine à près de 395 mètres d'altitude dans la Zona Sul de Rio de Janeiro. Il est situé à l'embouchure de la baie de Guanabara , près de la plage Vermelha. Avec les collines d'Urca et de Babilônia, il forme le complexe touristique du Pain de Sucre. L'entrée du site est située du côté sud de la plage Vermelha.

L'ascension à bord de l'une des cabines de son téléphérique donne un léger vertige. On prend bizarrement conscience qu'on s'éloigne du sol. La vue sur les environs confère toutefois une sensation apaisante. En regardant à droite, on peut admirer dans son ensemble la Praia Vermelha et les grands rochers qui l'entourent.

L'arrivée au sommet de la Morro da Urca , la première escale du téléphérique, s'accompagne d'une légère secousse. En sortant de la cabine, on traverse un autre local pour aboutir dans un jardin magnifique. En traversant l'une de ses allées, on remarque deux cabines aménagées sur une grande place, la Praça dos Bondes. Cette dernière a été inaugurée en 2009 pour exposer les deux précédentes générations du téléphérique, le Teleférico Pao de Açugar. Là, deux grandes sculptures représentant Augusto Ferreira Ramos, le fondateur du parc, et l'ingénieur Cristóvão Leite de Castro invitent les touristes à grimper à l'intérieur des anciens habitacles de la télécabine du Pain de Sucre.

En longeant une longue balustrade aménagée au sud du site, on s'aperçoit alors qu'elle est située au bord d'un monumental escarpement. Un paysage magnifique se dessine alors à l'horizon, celui de Rio et de ses montagnes. Le confort des bancs de cette terrasse apporte une touche de sérénité à cette formidable expérience. Pouvoir admirer la capitale depuis cet espace, tout en savourant un bon jus de fruit, est tout simplement fantastique.

En flânant un peu partout sur le site, on s'aperçoit alors que la Morro da Urca cache certains trésors qui ne demandent qu'à être découverts. Son Espaço Baia de Guanabara regorge de boutiques et de restaurants où l'on peut savourer de délicieux mets locaux. Son Anfiteatro accueille de grands shows brésiliens. Et dans son espace culturel, le Cocoruto, on peut découvrir l'histoire du site à travers des projections, des images et de gigantesques pièces mécaniques qui faisaient bouger l'ancienne télécabine.

En montant à bord d'un second téléphérique, on peut ape rcevoir la Morro da Urca s'éloigner à l'arrière et admirer le majestueux mont du Pain de Sucre s'approcher petit à petit. Au bout de trois minutes d'ascension, on arrive finalement au bout du voyage : le sommet du Pão de Açúcar.

La vue sur Rio et sur ses environs est tout simplement époustouflante. De loin, on peut apercevoir la grande baie de Guanabara , les magnifiques plages qui bordent la ville, les immeubles de la capitale, la statue du Christ Rédempteur et les montagnes qui s'étendent vers l'horizon.

Pour ceux qui aiment la nature, cette magnifique vue peut être le couronnement d'une formidable randonnée à travers les pist es de la Morro da Urca. Le site offre, en effet, de faire l'ascension de la colline depuis la plage Vermelha. Parcourir cette piste de 440 mètres, permet d'admirer les merveilles de la forêt atlantique tout en bénéficiant d'une magnifique vue sur la ville de Rio. Ses pentes sont assez douces et ne requièrent aucun matériel d'escalade. On peut y rencontrer des ouistitis pénicillés, des Jacu ou encore des Tangara du Brésil. La beauté de sa faune et de sa flore en vaut réellement le détour.

Comment y aller ?

En métro

Pour se rendre au mont du Pain de Sucre à bord du métro, il est recommandé d'acheter un billet d'intégration. Ce dernier inclut le voyage à bord d'un bus à la sortie de la gare. Pour ce faire, embarquez à bord de la ligne 1 en direction de la Zona Sul de Rio et arrêtez-vous à la gare Botafogo. De là, prenez le bus intégré 511A et demandez à un passager de vous signaler lorsque vous serez assez proches du 458 Avenida Pasteur. L'entrée du parc est à quelques mètres de là.

En bus

Si vous séjournez dans la Zona Sul de Rio, vous pourrez rejoindre l'accueil du téléphérique du mont du Pain de Sucre, le Teleférico Pao de Açugar , en prenant l'un des bus de la ligne 107 ou 511 vers Urca.

En taxi

Le taxi demeure le moyen le plus pratique pour vous rendre directement devant l'accueil du téléphérique du mont du Pain de Sucre. Assurez-vous tout de même de bien négocier à l'avance le prix du trajet. Dans le cas contraire, vérifiez que le compteur du taxi soit bien sur bandera 1, le tarif de jour.

Horaire et tarif

Le téléphérique du mont du Pain de Sucre est ouvert tous les jours, de 8h à 21h. Pour ce qui est de la piste de la Morro da Urca , elle s'ouvre aux randonneurs à partir de 6h pour fermer à 18h.

Pour accéder au téléphérique, il faudra débourser entre 116 à 104,4 Réais, selon les saisons.

Bonjour

Je suis Joel Riou de "Voyage Brésil Découverte". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
00 55 11 2409-8994