Pelourinho

La ville portuaire de Salvador , dans l'État de Bahia, regorge d'activités palpitantes et de magnifiques sites à découvrir. Outre sa paradisiaque plage de Porto da Barra , son célèbre carnaval et sa sublime baie, elle abrite également un lieu plus calme où règne une ambiance plus sereine, le mythique quartier de Pelourinho.

Véritable musée en plein air , il recèle de nombreux monuments racontant le passé colonial du Brésil. Son célèbre elevador Lacerda offre une vue panoramique sur la Ville basse. Son église Nossa Senhora do Rosário dos Pretos est une pure merveille architecturale. Et les séances de capoeira sur ses principales places rendent la visite de ce quartier encore plus palpitant.

Sa beauté mais aussi sa valeur historique sont d'une telle importance que tout le site a été classé patrimoine mondial par l'UNESCO.

Histoire

L'histoire du quartier de Pelourinho est étroitement liée à celle de Salvador de Bahia. Elle fait en effet partie intégrante du centre historique de la ville, la section la plus ancienne de cette localité.

En 1549, le grand Tomé de Sousa fonde la ville de Salvador pour en faire le siège du pouvoir portugais au Brésil. Pour s'assurer que le centre névralgique du pays ne tombe pas facilement entre les mains des ennemis du royaume, il fait construire les principaux bâtiments de la cité tout au sommet d'un grand escarpement. Cette partie de Salvador deviendra plus tard la Ville haute.

De par sa position, elle devient alors un important centre militaire et commercial. De nombreux esclaves africains sont alors importés dans le pays pour satisfaire la demande en main-d'oeuvre dans les plantations de canne à sucre de la région.

Au cours du XVIIe siècle, le développement économique de la colonie va alors permettre la construction de nombreux édifices de style baroque et renaissance à Pelourinho.

Puis, au fil du temps, Salvador s'est développée pour devenir la magnifique ville qu'ell\<e est aujourd'hui. Pour faciliter les déplacements de la population, les autorités construisent entre la partie haute et la partie basse de la ville plusieurs routes, quelques funiculaires ainsi qu'un grand ascenseur public, l'elevador Lacerda. Malgré sa modernité, Salvador a su préserver l'identité de son centre historique.

Visite de Pelourinho

Le quartier de Pelourinho est le point de rencontre entre la modernité et le passé colonial du Brésil. Ici, les bâtiments d'époque de couleur pastel se fondent dans le paysage de la grande ville portuaire qui l'abrite. Contempler ce tableau donne l'impression que la mythique cité du XVIe siècle a été transportée à notre époque, puis aménagée pour faire partie du décor de Salvador.

En se garant à l'entrée du quartier, on ne peut s'empêcher de s'arrêter un moment devant l'elevador Lacerda. Ce grand ascenseur public permet aux locaux de faire facilement le lien entre la Ville haute et la Ville basse. Depuis sa balustrade, on bénéficie d'une vue magnifique sur le port. Le temps d'un petit selfie, on a l'impression d'être projeté dans une des célèbres cartes postales de Salvador.

En prenant une chaise, on remarque alors à gauche un énorme bâtiment construit dans le style néo-classique. Surmonté d'une grande coupole, l'imposant Palais Rio Branco est l'actuel siège du gouvernement de l'État de Bahia. Juste à côté de lui, Câmara Municipal est un des sites emblématique du quartier. Sa structure donne une petite idée des débuts de la ville car sa construction remonte à la fondation de Salvador.

En empruntant la Rua da Misericórdia , au nord, on aboutit alors à la Praça da Sé. À gauche, un imposant monument attire les regards. Il représente une gigantesque croix tombant sur un poteau. Il a été érigé à la mémoire de la démolition de l'église sé primacial. Quelques pas plus en avant permettent de découvrir le Palais archiépiscopal , construit dans les règles de l'art de l'architecture coloniale du Brésil.

Tout au bout de la Praça da Sé, se trouve le Terreiro de Jesus , la principale place de Pelourinho. Avec son sol en mosaïque, sa grande fontaine et les monuments qui s'y trouvent, elle attire beaucoup de monde, des touristes mais aussi des locaux. Dans le va-et-vient de la foule, on note soudainement une certaine agitation dans un coin. Quelques personnes se regroupent devant deux hommes en blanc qui se balancent au rythme de la musique tout en exécutant un impressionnant jeu de jambes. Les coups de pied sautés, les feintes et les acrobaties qu'ils exécutent au cours de cette démonstration de capoeira ébahissent complètement le public.

À quelques pas de là, la cathédrale de Salvador attire tout autant les regards. Sa majestueuse façade en calcaire lioz est un beau mariage entre le style traditionnel portugais et une architecture plus récente. Cet extérieur ne laisse pourtant pas présager les trésors qui se cachent entre ses murs. Ses impressionnants retables en bois doré, ses magnifiques chapelles et son beau plafond en bois sculpté laisseraient sans voix le plus sceptique des incroyants.

De là, en se baladant dans les ruelles pavées de Pelourinho , on découvre d'autres merveilles qui en valent largement le détour. Parmi elles, l'église Nossa Senhora do Rosário dos Pretos. À l'origine, elle avait été construite et fréquentée par les esclaves venus d'Afrique. L'ambiance qui y règne au cours de certaines festivités comme les fêtes de Santo Antônio de Categeró, de São Benedito ou encore de Santa Barbara fait découvrir l'héritage de la culture afro-brésilienne d'antan. Pour totalement s'immerger dans ce monde, rien ne vaut une petite visite dans le musée afro-brésilien de Salvador. Avec ses diverses photographies, ses documents et ses objets d'antan, elle abrite une importante exposition racontant les débuts et l'évolution de cette civilisation.

Flâner non loin de là dans le couvent du Carmel , l'église Saint-François ou encore dans le Solar Ferrão fait remonter le temps pour découvrir les merveilles du XVIe siècle.

Comment y aller ?

Pour se rendre à Pelourinho , il suffit de prendre un taxi dans le centre-ville ou tout simplement de commander un Uber depuis votre chambre d'hôtel.

Vous pouvez également prendre le métro et emprunter la ligne 2 jusqu'à la station Acesso Norte. Puis, de là, il vous suffit de prendre la ligne 1 et vous arrêter à la station Campo da Pólvora , à Pelourinho. À partir de la gare, il faudra tout de même parcourir un bon kilomètre sur une pente escarpée pour atteindre le cœur du quartier.

Les plus intrépides peuvent également s'aventurer à prendre un bus depuis le centre-ville. Les lignes 1001-00, SO43-00, 1030-00, S004-00 et bien d'autres encore conduisent à Praça da Sé, à Pelourinho. Ces grands autocars ressemblent légèrement à ceux de Paris. La différence est l'emplacement de l'itinéraire qu'ils mettent dans le coin en bas à gauche du pare-brise.

Bonjour

Je suis Joel Riou de "Voyage Brésil Découverte". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
00 55 11 2409-8994