Carnaval de Rio au Brésil

Des milliers de touristes affluent chaque année au Brésil pour assister à un festival unique au monde, celui ducarnaval de Rio. Cet événement est considéré comme le plus grand défilé de la planète. Durant cinq jours de fête, plus de deux millions de personnes se joignent aux festivités qui ont lieu dans les rues de l’ancienne capitale du pays.

Au programme : musique, danse et parade hors normes où les participants redoublent de créativité chaque année. L’ambiance électrisante du Sambadrome et l’extraordinaire défilé qui s’y tient émerveillent des spectateurs venus des quatre coins du globe.

Histoire

Pour comprendre le carnaval tel qu'il est aujourd'hui, il faut se tourner vers le passé, dans un pays très éloigné du Brésil, la Grèce.

Les Grecs ont inventé le carnaval. À l'époque, il s'agissait de célébrations de masse en l'honneur du dieu du vin, Dionysos. Les Romains ont ensuite hérité de la pratique. Au cours de leurs fêtes, soldats et maîtres s'échangeaient leurs tuniques.

Entra ensuite en scène l'Église catholique romaine. Bon nombre de ses fidèles festoyaient plusieurs jours avant le Carême, notamment le mardi précédant le début de cette période de dévotion. Ce rendez-vous incontournable à l’époque avait alors donné naissance au Mardi gras. Ayant acquis cette pratique, les Portugais l'ont alors appelé "Entrudo". Ceux-ci ont ensuite colonisé le Brésil et y ont apporté cette tradition.

En 1723, ils ont organisé leur premier carnaval à Rio de Janeiro. Il faudra attendre 1840, pour que le premier bal de cet événement ait lieu. À l'époque on y dansait la polka et la valse.

Entre-temps, les esclaves affranchis originaires de l'Afrique de l'Ouest et de l'Angola participaient aux festivités et y dansaient ce qu’on appelle aujourd’hui la samba. Il s’agissait de pas de danse hérités de leurs pays d'origine qui les aidaient à oublier leurs souffrances.

Au cours des jours de fête, ils étaient vêtus d'accoutrements pour le moins étranges : ils s'ornaient de plumes, d'os, d'herbe de différentes sortes ainsi que de pierres tout en portant des masques tribaux. Plus tard, la samba est devenue la danse officielle du Carnaval de Rio . Ses participants s’habillaient de costumes mêlant l'ancien style africain aux couleurs exotiques du Brésil.

Au fil des années, la popularité de la samba alla en grandissant. Et ses adeptes se rassemblaient régulièrement pour démontrer leurs performances. Des écoles de danse se sont formées puis sont arrivés les concours. En 1932 a ainsi eu lieu la première parade de samba, avec la participation de trois établissements.

La renommée du festival a alors poussé le gouverneur Leonel Brizola à faire construire des infrastructures adaptées aux proportions de l'événement. Il a engagé l'architecte Oscar Niemeyer qui a débuté la construction duSambadrome au Praça Onze, au sein même du berceau de la samba brésilienne.

Visite de l'attraction / Déroulement de l’événement

Au cours du festival de Rio, toute la ville est en fête. Des défilés sensationnels sont organisés un peu partout. Ici et là, professionnels, artistes et public se réjouissent tous ensemble.

L'attraction majeure de ces cinq jours de festivité est la parade qui se déroule dans le Sambadrome. Là-bas, les performances de danse, les costumes extravagants, les chars animés font le bonheur d'un public en effervescence. Plus de 200 écoles participent à l'événement, rivalisant d'originalité et de performances.

Le programme du carnaval varie chaque année. Pour le vendredi 21 février 2020 vers midi, le Roi Momo, une allégorie du satyre, ouvrira les festivités. Le maire de la ville lui offrira alors les clefs de la ville et l'aidera à se trouver une reine. La régente sera choisie en fonction de sa beauté et de son talent pour la samba.

Le défilé dans le Sambadrome débutera vers 22h avec les écoles de la Série A, des établissements en compétition pour accéder au groupe spécial. Ils débuteront ainsi les festivités par des performances inouïes.

Le samedi 22 février 2020, des défilés en tous genres continueront d'envahir les rues de la ville, en particulier autour du Sambódromo da Marquês de Sapucaí. Vers 22h d'autres danseurs de la Série A paraderont dans le Sambadrome.

Le dimanche 23 février 2020 vers 22h et le soir du lundi 24 février 2020, l'élite du carnaval, les douze écoles du groupe spécial, défilent dans le Sambadrome. Ils s'affrontent pour remporter le prix de la meilleure école de samba. Les six établissements ayant les meilleures notes concourront à nouveau le samedi 29 février 2020.

Et le mardi 25 février 2020 se tiendra dans le même lieu la parade des mirins, les écoles juniors de samba.

Pour pouvoir assister à ce spectacle grandiose, il faut réserver les billets près d'un an à l'avance. Mais pour ce qui est des festivités qui se déroulent ici et là dans la ville, elles sont généralement gratuites. Les meilleures d'entre elles sont celles organisées par les blocos et les bandas, les bandes de rue.

Parmi elles, on compte celle qui se tient sur la place de Cinelandia, à la Praça Floriano Peixoto, ou encore celle qui se déroule devant le Sambadrome. Dans presque tous les quartiers de la ville des cortèges sont organisés par les bandas et les blocos. Ceux qui se déroulent sur la Place du Général Osorio, dans l'avenue Vieira Souto, ou encore sur la rue Visconde de Pirajá électrisent totalement la foule.

Tout ceci, sans compter lesfestivités sur la plage de Florianopolis ou celle de Copacabana.

Que faire pendant le Carnaval de Rio de Janeiro

Assister au défilé dans le Sambadrome

Parade extraordinaire qui vaut au Carnaval de Rio le titre du plus grand défilé masqué du monde. Les écoles qui y participent étalent le résultat d'une année d'entrainement et de planification. Chacune d'entre elles dispose de 65 à 85 minutes pour séduire le public et les juges. Au cours de leur parade, elles doivent ainsi suivre un enchaînement bien précis, qu'elles peuvent adapter selon leurs thèmes.

D'abord, la Commissão de frente, la commission d’ouverture, ouvre la marche. Il s'agit d'un groupe de dix à quinze personnes parées de costumes extravagants. Elles s'accordent sur une seule chorégraphie qui raconte une histoire, la Samba-Enredo, et présente un thème, l’Enredo. Ils ont pour rôle de présenter leur établissement.

Puis vient un groupe de danseurs qui se balancent sous le rythme de la légendaire chanson "Ó Abre Alas", suivis de chars éblouissants.

S'avancent alors la Porta-Bandeira, la Porte-Drapeau, qui constitue le cœur même de la parade. Autour d'elle, le Mestre-sala, le Maître de cérémonie, la met en valeur à travers des pas de danse sur un rythme effréné.

Viennent enfin les veteranos, les vétérans, suivis des ala das baianas, des femmes aux costumes extravagants. Le tout sous le rythme de 300 percussionnistes qui les suivent de près et d'autres éléments de la parade. Près de 40 juges seront répartis dans le stade pour évaluer chaque élément du défilé et l'effervescence de la foule.

Les chars extraordinaires, les costumes époustouflants, l’accoutrement de la Porte-Drapeau,… Chaque élément de ce cortège est un chef-d’œuvre de créativité. Et chacun d’eux ne peut être reproduit au cours des prochains défilés. Ce qui rend chaque festival tout à fait unique en son genre.

Assister aux répétitions dans le Sambadrome

Les participants au défilé effectuent régulièrement des répétitions au sein même du Sambadrome plusieurs semaines avant le début des festivités. Celles-ci sont autorisées au public et l'accès y est gratuit.

Participer au défilé dans le Sambadrome

Il est tout à fait possible de prendre part au défilé dans le Sambadrome. Pour ce faire, une inscription au préalable auprès des écoles ou d'un organisme officiel en contact avec ces établissements est nécessaire.

Les enseignes disposent en effet de costumes à louer respectant le thème qu’ils ont choisi. Une fois l'inscription effectuée, il faudra suivre au pied de la lettre les instructions données par les organisateurs. Connaître la samba ou ses bases, se renseigner sur les horaires et le programme précis de la journée, assister à certaines répétitions ou encore apprendre la chorégraphie donnée par les directeurs d'établissement en font partie.

Certaines de ces conditions peuvent être contraignantes, mais la montée d’adrénaline ressentie le jour du défilé et le souvenir d'avoir participé à cet événement extraordinaire en valent largement la chandelle.

Assister aux festivités aux quatre coins de la ville

Devant le Sambadrome, Brésiliens et étrangers se côtoient et défilent en costumes extravagants, rivalisant d'originalité avec ceux de l'élite de la samba.

L'ambiance est électrisante dans les quartiers adjacents et sur la plage. Des cortègent se forment spontanément et de grands artistes organisent des spectacles en pleine rue. Participer à ces événements ne nécessite aucune contrainte. L'ambiance qu'ils dégagent ensorcelle tous ses participants.

Comment y aller

Depuis un des hôtels de Rio, le meilleur moyen de se déplacer en ville durant le carnaval est de prendre le métro. La circulation dans les rues sera en effet très perturbée par les différents défilés qui se forment spontanément.

À l'occasion du carnaval, le métro est ouvert 24h sur 24, et permet ainsi de rentrer à l'hôtel à partir de 6h du matin, heure à laquelle se termine généralement un défilé dans le Sambadrome.

Comment se rendre au Sambadrome pour assister au défiler

Il existe deux stations de métro à proximité de cette célèbre avenue. Le choix entre ces deux stations dépend du secteur du Sambadrome pour lequel vous avez opté.

Pour ceux qui ont choisi les secteurs pairs, c’est-à-dire les numéros 2, 4, 6, 8, 10 et 12, il faut descendre à la station Praça Onze. En sortant de là, il faudra tourner directement à droite. En arrivant sur la route, tournez une fois à droite. Puis marchez tout droit vers le Sambadrome.

Et pour ceux qui ont pris des billets pour les secteurs 3, 5, 7, 9, 11 et 13, il leur est recommandé de s'arrêter à la station "Central". En partant de là, le meilleur moyen d'arriver à destination est de suivre la foule, notamment les personnes portant des costumes extravagants. Il existe également plusieurs panneaux indicateurs pointant vers le Sambadrome.

Comment se rendre à la Zona Sul ou dans la partie sud de la ville

Pour se rendre à Copacabana, il faudra descendre auxstations Estação Cantagalo,Estaçao Siqueira Campos ou Estaçao Cardeal Arcoverde. Et pour aller à Ipanema, il faudra rejoindre la station Estacao General Osorio.

D'autres quartiers touristiques sont accessibles à métro comme Centro, Catete, Flamengo, Botafogo et Leblon.

Horaires et tarifs

Assister aux différents défilés dans les rues de Rio est généralement gratuit. Bon nombre d'entre eux se déroulent à des heures tout à fait aléatoires.

Pour ce qui est du défilé dans le Sambadrome, il commence généralement vers 21h pour se terminer à l'aube, environ à 6h du matin. L'accès y est payant et les tarifs dépendent du secteur du Sambadrome que l’on a choisi, certains offrants une meilleure vue que d'autres, mais aussi du type de billet et de la période à laquelle on les achète.

La vente des billets est coordonnée par la LIESA, l'association des écoles de samba.

Les prochains carnavals de Rio de Janeiro se dérouleront du 21 au 26 février 2020, du 12 au 17 février 2121 et du 15 au 20 février 2022.

6 photos

Bonjour

Je suis Joel Riou de "Voyage Brésil Découverte". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
00 55 11 2409-8994