Jericoacoara

Village balnéaire nichée au nord du Brésil, Jericoacoara se trouve à près de 313 kilomètres de la ville de Fortaleza, dans l'État du Ceará. Affectueusement appelée Jeri par ses habitants, il est célèbre pour ses magnifiques dunes de sable et ses merveilleuses lagunes bleues éparpillées dans le désert situé à l'entrée de la localité.

Le paysage des environs allie verdure tropicale du Brésil et plages exotiques. Y contempler la mer tantôt bleue, tantôt verte émeraude, est un réel plaisir. Et les nombreuses activités comme le surf, le kitesurf ou encore le windsurf donne satisfactions aux visiteurs à la recherche de sensations fortes.

Histoire

Bien avant la colonisation, la tribu des Tremembé, des Indiens de la région, y vivent paisiblement au sein d'un petit village de pêcheurs. Au cours de la période coloniale, la beauté de la région attire très vite les grands conquérants du XVIIe siècle.

Des conflits éclatent alors entre Portugais, Allemands, Français et Indiens Tremembé pour la domination de ce petit bout de paradis. Mais après les ravages de la guerre, l'intérêt pour ses belles plages décroît ensuite au fil des années.

Vers 1890, une importante sécheresse frappe Ceará. Les peuples aux alentours migrent alors vers Jericoacoara et y établissent un nouveau village de pêcheurs. Près d'un siècle plus tard, avec la hausse soudaine du tourisme dans les environs, le gouvernement décide d'y créer une zone de protection de l'environnement.

En 1994, le Washington Post publie un article où il fait l'éloge du village. Ses rivages sont alors considérés comme la plus belle plage du monde. Et en 2002, devant l'importante masse de visiteurs, les autorités fondent le parc national de Jericoacoara.

Jericoacoara aujourd'hui

Au fil des années, le village s'est adapté et a été remodelé par l'activité touristique grandissante dans la région. De nos jours, Jericoacoara compte plus de 80 lodges, hôtels et maisons d'hôtes. Mais aussi de nombreux restaurants servant toutes sortes de plats locaux et internationaux.

Malgré l'affluence considérable de visiteurs, le parc national de Jericoacoara a su maintenir un environnement rustique et paisible. Ses environs regorgent de sites attractifs.

Le souffle de la mer et la plage de sable blanc de la Vila de Jericoacoara sont tout simplement magnifiques. S'y prélasser au soleil après un bain rafraîchissant redéfinit le sens du mot "détente".

À l'écart de la foule, un petit coin de la Duna do Pôr-do-sol procure le même plaisir, mais dans une ambiance beaucoup plus intime. Se baigner dans ses lagunes bleues et vert azure est une expérience sans pareil.

Non loin de là, au sud-ouest de la ville, une petite balade dans la belle forêt de mangrove de Triha Mangue procure une certaine sérénité.

, rien de tel qu'une promenade le long de la plage rocailleuse de Serrote e Farol. Soudain, une arcade faite de pierre apparaît à l'horizon. Prendre le temps de la contempler au coucher du soleil inspire une sorte de solitude dans le cœur des amoureux, seuls à deux sous la Pedra Furada.

Par ailleurs, Jericoacoara, c'est également un lieu de rendez-vous des amateurs de kitesurf de la région. La force du vent à Trilha de Prea est idéale pour s'adonner à ce sport. Après de telles sensations fortes, une virée en buggy entre amis dans la Trilha Lagoa Grande permet de découvrir des dunes de sable et de très belles lagunes où se détendre et profiter du paysage.

Jericoacoara réserve encore bien des surprises à ses visiteurs, surtout au plus curieux. À Tatajuba et à Mangue Seco, par exemple, ils peuvent découvrir une petite pépinière d'hippocampes. Et à Praia do Prea, ils peuvent contempler d'autres plages d'un autre genre, plus calmes et plus paisibles.

Que faire à Jericoacoara ?

Passer ses vacances à Jericoacoara c'est s'adonner à toutes sortes d'activités palpitantes. On peut pratiquer du kitesurf, de la planche à voile ou du paddle à Vila de Jericoacoara, à Serrote e Farol et à Trilha de Prea. Ou encore faire du canoë-kaya le long de la rivière Guriú.

Pour ceux qui n'y ont jamais touché, pas de panique. Le village compte quelques institutions qui peuvent en enseigner les bases. Certaines offrent même des cours de capoeira. Et pour les plus érudits, une grande compétition de windsurf est organisée chaque année au cours de la haute saison.

Certains lieux sont beaucoup plus adaptés aux vacanciers à la recherche de calme. Ils peuvent se détendre sur la plage de Serrote e Farol, faire de la randonnée à Árvore da Preguiça ou se lancer la découverte des environs à dos de cheval.

Il ne faut surtout pas manquer le coucher de soleil à Jericoacoara. À Duna do Pôr do Sol ou sur la crique de la ville, on peut observer les dernières lueurs du jour toucher l'horizon et produire une lumière d'un vert magnifique.

Quelques particularités sur Jericoacoara

L'heure du village de Jericoacoara est retardée d'une heure par rapport à celle de Brasilia. Là-bas, il n'y a pas de passage à l'heure d'été.

Il faut aussi savoir qu'il existe une taxe de séjour dont il faudra s’acquitter auprès de la commune du village. Il est de 5 Reals brésiliens par personne et par jour. Ce montant leur sert à préserver l'environnement aux alentours de la localité. Les enfants de moins de douze ans et les personnes de plus de 60 ans en sont exemptés.

Le climat

La région bénéficie d'un climat tropical chaud avec des températures oscillant entre 22 et 35°C en hiver.

La saison des pluies se déroule entre janvier et juin. Et c'est au cours de cette période que se forment les belles lagunes de Trilha Lagoa Grande.

Ainsi, le moment idéal pour partir à la découverte de Jericoacoara serait entre le mois de juillet et de janvier. On peut ainsi bénéficier des lagunes fraîchement formées en juillet, et profiter pleinement des vents forts d'août pour faire du kitesurf.

Comment y aller ?

Par avion

On peut choisir d'atterrir à l'aéroport international de Pinto Marins à Fortaleza, puis, de là, de prendre un bus ou de louer un 4x4 pour Jericoacoara. Certaines compagnies aériennes offrent également des vols hebdomadaires vers l'aéroport régional de Jericoacoara, à environ 30 km du village.

Par la route

Un voyage en bus depuis Fortaleza dure en moyenne sept heures et coûte dans les 50 Reals brésiliens.

Pour ce qui est d'une virée en 4x4 depuis la ville, il faut compter trois heures. L'avantage de ce moyen de locomotion réside dans le confort. Le tarif est généralement de 400 à 500 Reals brésiliens pour un véhicule pouvant accueillir près de quatre à cinq personnes. Arrivé à l'entrée du parc, le chauffeur dégonfle légèrement les pneus afin de permettre à la voiture de rouler sur le sable.

Comment se déplacer dans la ville ?

Pour préserver l'environnement du parc, il est normalement interdit de se balader dans les environs du parc à bord d'une voiture. Les 4x4 de location retournent généralement à Fortaleza ou sont laissés dans un parking à l'entrée du village. Pour se balader à Jericoacoara, il faudra louer un buggy, un vélo ou un cheval.

Balnéaire
3 photos

Bonjour

Je suis Joel Riou de "Voyage Brésil Découverte". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
00 55 11 2409-8994