Brasilia

Brasilia est la majestueuse capitale du Brésil depuis 1960. La ville toute entière est un chef-d’œuvre d'architecture et figure ainsi parmi les sites classés patrimoines mondiaux de l'UNESCO.

Par ce vaste projet, le président Juscelino Kubitschek a fait bâtir une ville qui symbolise toutes les aspirations des Brésiliens et de ses visiteurs : un lieu magnifique alliant modernisme et simplicité. Chaque bâtiment est une œuvre d'art portant un symbole fort. Son architecte, Lúcio Costa, semble s'être inspiré du slogan du pays: "ordre et progrès".

Histoire

Rio de Janeiro était la capitale du Brésil de 1763 à 1960, mais ses dirigeants ont par la suite réalisé qu'il fallait regrouper les activités du gouvernement au sein d'un lieu beaucoup plus au centre du pays. Ils projetèrent alors de bâtir une nouvelle ville, Brasilia.

Un premier plan fût alors conçu en 1827 par José Bonifácio. Puis, saint Jean Bosco ou Don Bosco aurait eu la vision d'une ville futuriste comportant un lac artificiel.

Le projet ne vit le jour qu'en 1956. Pour honorer ses promesses de campagne, le président Juscelino Kubitschek initia les travaux. Et pour dessiner les plans de la ville, l'architecte Lúcio Costa sembla s’inspirer de la vision de saint Jean Bosco, mais aussi du slogan du pays : "ordre et progrès ".

Il imagina alors une ville futuriste et ordonnée en forme d'oiseau déployant ses ailes, et comportant dans son sillage un lac artificiel et des bâtiments résidentiels.

Les travaux débutèrent en 1957 pour se terminer en 1960, dans un délai record de 41 mois. Brasilia fût inaugurée le 21 avril 1960.

Brasilia aujourd'hui

Vue du ciel, la ville a la forme d'un oiseau déployant ses ailes. Sa tête semble être "auréolée" par un lac artificiel, le lac Paranoá. Il est environné de lieux résidentiels.

Très riche en symboles, l'oiseau lui-même est divisé en deux parties : sa partie centrale comporte le palais présidentiel, les édifices gouvernementaux, les principaux centres économiques, la Cathédrale et la tour de la télévision tandis que ses ailes abritent des quartiers résidentiels ainsi que des jardins botaniques.

La forme de la ville et la disposition de ses monuments semblent former une allégorie. L'oiseau symbolise le Brésil. Ses ailes sont le peuple qui le porte haut. À sa tête, le président dans son palais présidentiel. Dans son cœur le christianisme dans la Cathédrale de Brasilia. La tour de la télévision, elle, permet de contempler l'oiseau, symbolisant ainsi les médias qui veille sur le peuple et sur les agissements du gouvernement.

Chaque bâtiment de la ville est un chef-d'oeuvre d'architecture. La plupart ont été dessinés par l'architecte Oscar Niemeyer. Le Palais présidentiel d'Alvorada, la Place des Trois Pouvoirs, le Memorial JK, la Cathédrale ou encore le Palais d'Itimaraty sont des structures merveilleusement réalisées. Elles transforment les balades dans le centre-ville en une expérience inouïe et pleine de surprises.

Pour ceux qui apprécient particulièrement les promenades en espace vert, le Parque da Cidade, le parc Olhos d'Água ou encore le Parque Ecológico Roberto Burle Marx ont été aménagés dans le centre-ville pour que chacun puisse en profiter.

La périphérie immédiate de cette cité moderne regorge également de monuments et d'endroits magnifiques, pleins de charme. Parmi eux, le pont Juscelino Kubitschek, le Centro Cultural Banco do Brasil, le Jardin Zoologique ou encore le Parque Nacional de Brasília.

Que faire à Brasilia ?

Une visite de la ville

Tout est à découvrir dans cette métropole du modernisme. Dans l'axe central de la ville, on peut notamment admirer le Palais de l'Aurore, le Palais présidentiel. Oscar Niemeyer semblait vouloir illuminer toute personne qui la contemple à travers la richesse en matériaux de verre et de métal, mais aussi par le reflet du soleil sur le bassin d'eau et le jardin qui l'entourent.

Plus bas, sur la Place des Trois Pouvoirs, ou Praça dos Três Poderes, l'artiste Oscar Niemeyer a également apposé sa signature avec une série de bâtiments alliant modernisme, simplicité et suscitant la fascination de ses visiteurs. Là ont été aménagés le Palácio do Planalto où la présidence assure ses fonctions, le Congrès national et le Tribunal suprême fédéral.

Plus au centre, la Cathédrale de Brasilia est composée de seize arcs joints à leur sommet, formant ainsi un calice sur lequel est posée une croix. À l'extérieur, on peut admirer quatre grandes statues représentant saint Matthieu, saint Marc, saint Luc et saint Jean. Toute la cathédrale est entourée d'un magnifique bassin d'eau. L'intérieur, lui, est baigné d'une lumière bleue apaisante.

Faire une visite de Brasilia sans passer par le Memorial JK serait incomplète. Ce monument est la tombe du fondateur de la cité, le président Juscelino Kubitschek de Oliveira. Cette structure est l’œuvre de l'artiste française Marianne Peretti.

Il reste encore beaucoup à voir comme le Santuário Dom Bosco, le Museu Nacional, la chapelle Notre-Dame-de-Fatima, le Théâtre Pedro Calmon, le Parque da Cidade, le pont Juscelino Kubitschek et les différents parcs botaniques de la ville.

Prendre part aux différents festivals

Comme partout ailleurs au Brésil, de grands festivals locaux et internationaux sont régulièrement organisés à Brasilia. On compte parmi eux la fête catholique de Festas Juninas en juin, la Parade de l'Indépendance du 7 septembre, le Festival du cinéma brésilien ou le Séminaire International de Danse de Brasilia.

Gouter à la cuisine locale

La ville regorge de bons restaurants proposant des plats typiquement brésiliens ainsi que de la gastronomie internationale. La plupart d'entre eux se trouvent dans le district d'Asa Sul.

Partir à la découverte des sites en périphérie de Brasilia

La cascade d’Itiquira est une magnifique chute d'eau située à 115 kilomètres de Brasilia. Il s'agit de la seconde plus haute cascade du pays. L'eau fraîche tombe en effet depuis une hauteur de 168 mètres. Elle trône au milieu d'une magnifique et verdoyante forêt tropicale. Ce lieu fascinant fait partie d'un parc municipal protégé et accessible aux touristes.

Deux à quatre heures de route en bus ou en taxi depuis Brasilia permettent d'arriver dans la petite municipalité de Pirenópolis. Tout le charme de cet endroit vient du calme et de la simplicité des lieux. En contraste avec la capitale du pays, cette ville a été aménagée comme un vaste jardin de campagne, paisible, chaleureux et accueillant.

Le climat

La région jouit d'un climat tropical sec d'altitude. La température mensuelle moyenne est généralement supérieure à 18°C. Le meilleur moment pour visiter Brasilia serait entre le mois de mai et le mois d’août, où le mercure oscille entre 15 à 27°C. Pendant cette période, les averses sont peu fréquentes.

Le moment de l’année où la pluie peut tomber assez fréquemment se situe entre le mois de novembre et le mois de mars.

Comment y aller ?

La ville est desservie par l'Aéroport international de Brasilia. Il peut accueillir des vols internationaux mais aussi des vols locaux provenant des grandes villes du Brésil.

Il est également possible de voyager en bus depuis Rio de Janeiro. La durée moyenne du trajet est de 17 heures.

Comment se déplacer dans la ville ?

La ville bénéficie d'un bon réseau de bus parcourant non seulement le centre-ville mais aussi sa partie résidentielle.

Pour visiter les lieux forts de la capitale, il est également possible d'héler un taxi et d'indiquer le site à découvrir.

Le métro, lui, est surtout destiné à la visite des villes satellites de la capitale comme Taguatinga, Guará, Ceilândia, Águas Claras, Samambaia et l'aile sud de Brasilia.

Ville
3 photos

Bonjour

Je suis Joel Riou de "Voyage Brésil Découverte". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
00 55 11 2409-8994